Wishcraft

WishcraftUn adolescent reçoit un totem qui va lui permettre de réaliser 3 voeux. Dès lors se succède une série de meurtres dans son entourage…

Est-il encore vraiment utile d’aller voir ce genre de film (slasher/horreur/teenager) après l’avalanche de titres similaires auxquels on a eu droit ces dernières années?
Vaste question que voilà, mais simple réponse pour le film qui nous concerne: non! …sauf à y aller pour une franche rigolade avec un(e) ami(e) qui vous évitera de vous endormir ferme en passant son temps à vous enquiquiner! (merci KJ !).

Pour éviter de trop m’éloigner du sujet, je crois qu’il n’y a rien des lignes à venir qui vous surprendra: scénario ultra basique avec son lot d’ados à tuer, son suspense « omniabsent », et sa réalisation académique.
Rien ne vient vraiment sauver tout cela: ça manque de sang et de morts (un comble!), d’humour (qui quant à lui est bien « mortel »!), d’efficacité. A croire que la seule chose vidée de ses entrailles fut le film lui même !

Préférez revoir « Wishmaster » en K7 ou DVD, ne serait-ce que pour l’excellente prestation d’ Andrew Divoff et l’apparition (un peu trop brève) de Robert-Freddy Krueger-Englund!

Publicités